Les bras ouverts
15 juillet 2013  //  By:   //  Pensée de la semaine  //  No Comment   //   747 Views

« J’ai l’impression que Dieu me demande de sauter au milieu du Grand Canyon sans parachute ni filet ».

C’est souvent ce que  je pense lorsqu’il est question de faire confiance à Dieu.  Surtout dans les moments intenses, souffrants ou encore, lorsque tout m’échappe.

Pourquoi ce manque de foi? Premièrement, il y a ma nature profonde.  La Bible l’appelle simplement la chair.  Une attitude d’indépendance face à Dieu.  Un refus profond d’accepter les faits : Dieu est mon créateur et je suis sa créature.  L’homme tente par tous les moyens de gérer et diriger sa vie à sa façon et de ses propres forces… mais voilà!  Notre façon est bien limitée; et nos forces plutôt chétives.  Qui peut vraiment contrôler quoi que ce soit… franchement?

Ensuite, il y a les expériences de vie.  Elles sont vécues, interprétées et analysée toujours en fonction de moi-même.  Ainsi, quand je vis une épreuve, celle-ci est stockée et traités puis mon comportement modifié en fonction de l’interprétation que j’en fais. Le résultat peut être la peur, l’apitoiement, la colère ou encore le contrôle; toutes ces réactions puisent leurs sources a même ma nature profonde et sont autant de tentative de régler le problème par moi-même.

En fait, ma personnalité et mon tempérament sont forgés par la multitude d’ajustements que j’ai faits dans le passé afin de m’adapter à mon milieu… et toute cette métamorphose commence dès le premier souffle et continue jusque dans la tombe.

Et Dieu? Dans ces conditions, pas facile de faire confiance en un Dieu invisible; a moins de l’expérimenter, et de persévérer en m’accrochant sur du solide.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5:17

Dès la nouvelle naissance, j’expérimente Dieu.  Le jour où j’ai décidé de le suivre et lui remettre ma vie.  En fait, ce jour-là, je n’ai que constaté la réalité… Tu es Dieu et je suis ta création.

Chaque jour est une opportunité d’expérimenter cette vérité.  Mettre les choses anciennes dans le passé et voir l’avenir sous un jour nouveau.

Ce qui court-circuite souvent mon élan de foi est la comparaison… À cause des expériences passées, je suis devenu sceptique. J’ai peur, mais en fait; c’est comparé des pommes et des bananes!  Les humains m’ont déçu certes; mes capacités humaines sont limitées et je ne peux que constater ma vulnérabilité, mais il n’est pas question d’humanité ici, mais de divinité!

Je dois me tourner alors vers la Parole de Dieu et apprendre à connaître celui à qui j’ai donné ma vie : Le Dieu créateur, le Dieu tout puissant, le Dieu miséricordieux.  Découvrir que ses intentions ne sont jamais mauvaises, expérimenter à quel point je suis réellement son enfant… C’est le pèlerinage d’une vie; mais cela en vaut la peine.

La récompense?  Une paix qui surpasse toute intelligence et une joie que rien ne pourra ravir, et une relation intime avec celui qui ne me décevra jamais et dont les bras sont toujours ouverts pour m’accueillir.

Alors… Saute!

About the Author :

Pasteur Blogueur, c'est Michel Vincent, pasteur à Mascouche, près de Montréal, "Des questions et une réponse. Je suis convaincu que la vérité est une personne!"

Related News