Les vrais héros
9 décembre 2013  //  By:   //  Opinion, Pensée de la semaine  //  No Comment   //   972 Views

Tellement à la page et combien convoité, le leadership est devenu le nouvel Eldorado du développement personnel.  Des centaines de livres , des sites internet, des vidéos et des conférences s’y consacrent,  c’est « La total »!  Réaction probable au marasme politique, où le piètre exemple que nous donnent nos élus ne font que stimuler le rêve de héros.

Nous voudrions un héros qui nous inspire, qui nous entraîne à nous dépasser.  Qui nous amène là où nous savons devoir être, quelquefois même malgré nous. Quelqu’un qui nous fait rêver de perfection, d’accomplissement et de satisfaction.  Un surhomme qui exulte l’idéal et fait pâlir la gloire des héros passés.  Et l’église ne fait pas exception à la vague.

L’antiquité était pleine de ces demi-dieux : Hercule, Thésée, Persée ont ébloui les anciens récits avec leurs exploits.  De nos jours, nous avons les Avengers, Spiderman et Batman.  Ils combattent tous le mal tout en nous divertissant… Puis on revient du cinéma, avec un vide désagréable qui ne fait qu’assouvir notre faim du héros idéal.

Chez les évangéliques, nous avons aussi nos géants.  Je lisais cet été une série de biographies  et j’étais surpris de voir Charles Spurgeon et Billy Graham sans ride ni défaut. Que des hauts faits sans taches qui ne font que nous reléguer au rang de spectateur.  En les lisant, je me suis dit : « Je ne serai jamais à la hauteur de toute façon ».  La tendance au rêve a pris le dessus.  On a idéalisé le simple homme en l’élevant au rang de dieu.  C’est un piège qui m’oblige une pause.  Sommes-nous si en  attente du héros que nous le sculptons à même nos espoirs? Peu importe l’homme de Dieu, il est avant tout un homme.  L’idéaliser risque seulement de l’abaisser à l’idole.  Je suis certains que ces hommes auraient un certain malaise à se lire d’aussi haut.

« Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu’il ne pleuve point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. » Jacques 5:17es 5:17
French: Louis Segond (1910) - SEG

17 Des brebis paîtront comme sur leur pâturage, Et des étrangers dévoreront les possessions ruinées des riches.  

WP-Bible plugin

Un gouffre se creuse de plus en plus entre le modèle espéré et le monde réel : l’idéal chimérique et celui que nous apporte la Bible.  On demande à nos leaders d’être ces héros mythiques qui n’ont rien à voir avec le concret et le réel.

Le pasteur moderne se doit de nos jours d’être un homme instruit, sympathique, charismatique, éloquent, compétent, brillant, confiant et surtout… pas trop dérangeant! Tout le contraire de l’exemple du héros par excellence : Jésus-Christ.

« Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. » Jean 13:15Jean 13:15
French: Louis Segond (1910) - SEG

15 car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.  

WP-Bible plugin
.

Viser petit

Le héros-leader à la sauce du Seigneur est un laveur de pied, un humble serviteur, un amoureux de Christ et de Ses brebis, un homme banal qui n’attire pas le regard, qui ne cherche pas à se faire valoir.  Loin du proactif moderne, il se fait une joie de laisser Dieu faire le travail, car il sait qu’alors seul LUI sera glorifié.  Déconnecté des projecteurs, le leader « à-la-Jésus » cherche la dernière place, écoute avant de parler, parle peu, et même pas du tout. Il a compris, en suivant son modèle, que c’est quand il est petit, faible, pauvre et misérable qui est utilisable pour la mission dont il est appelée. Nous sommes loin d’Ironman!

Pour un pain de vie

Viser petit ne signifie pourtant pas qu’il soit né pour un petit pain.  Le véritable héros chrétien n’est pas un laissé-pour-contre.  Il sait s’affirmer.  Il dénonce et prend la part du faible, il est le porte-parole de ceux qui sont contrits et malheureux.  À l’image de son maître, Jésus, il a le courage de chasser les vendeurs, de réfuter les contradicteurs,  de prendre fermement position pour la vérité parce que son amour pour Dieu le consume.  Contrairement aux Avengers, il ne règle pas ses comptes à grands coups de marteau magique ou en devenant vert de rage… mais avec la douceur de l’amour qui est répandu dans son cœur.  Il ne fait pas dans la politique, dans le BCBG ou la rectitude.  Une seule tunique, pas de cravates extravagantes et surtout, une crainte de Dieu débordant celles des hommes.

Un cœur, non une armure.

Bien souvent, tout comme Israël qui voulait un roi, nous aspirons à ce héros qui nous conduira.  Nous voulons faire comme les autres peuples qui nous entourent. Nous incorporons les modèles inspirés de la société et cherchons ce héros, quitte à diluer et colorer nos propres géants, afin de les teindre pour qu’ils s’harmonisent au courant actuel.

Nous cherchons une armure flamboyante qui en jettera, mais Dieu lui, regarde au cœur.

Nous sommes tous des héros potentiels que le Seigneur veut utiliser. Il nous a équipé entièrement pour cela… avec son Esprit qui agit puissamment en nous.

Mais un homme fidèle, qui le trouvera? C’est peut-être toi?

About the Author :

Pasteur Blogueur, c'est Michel Vincent, pasteur à Mascouche, près de Montréal, "Des questions et une réponse. Je suis convaincu que la vérité est une personne!"

Related News

Comments are closed.