Citoyen et chrétien
13 mars 2014  //  By:   //  Actualité, Opinion, Pensée de la semaine  //  No Comment   //   1991 Views

En ce temps d’élections au Québec, de nombreuses machines à rumeur se sont mises en marche et les opinions divergent quant à  la position qu’un chrétien devrait avoir face à la société.

D’une part, il y a les interventionnistes, qui croient  que nous devons dénoncer le mal et pratiquement exiger que notre gouvernement adhère à toutes les valeurs chrétiennes.  Dieu n’est-il pas au-dessus de ces gouvernements?  Il y a ceux qui croient que nous ne sommes que des étrangers et  voyageurs sur la terre : toutes ces politicailleries ne nous concernent pas nous n’avons pas à nous en mêler, même jusqu’à ne pas aller voter.  Puis il y a ceux qui ne savent pas… pas d’opinions, pas de conviction et pas de position.  Reflet chrétien du marasme et de la désillusion qu’ont laissés les erreurs et les déceptions du passé.

Quelle position adopter lorsque nous sommes chrétiens, citoyens des cieux, mais encore greffés ici-bas dans un pays bien en terre et en chair?

Mon droit

En tant que chrétiens, nous devons nous soumettre aux autorités en place. C’est clairement établi dans la Parole de Dieu (Ro 13:1-2).  Non seulement cette soumission est prescrite, mais elle est suivie d’une promesse : celle d’une condamnation envers ceux qui ne s’y soumettent pas!  De plus, ce commandement a été donné alors que le gouvernement en place était extrêmement hostile à la cause chrétienne.  Derrière cette pensée, il y a celle où Dieu est en contrôle sur tous les événements.  Son plan est parfait et se poursuivra inexorablement, peu importe le gouvernement en place.  De Néron à Bush en passant par Marois, ces gouvernements sont le résultat de la volonté divine (Ro 13:4), ne l’oublions pas.

Notre société québécoise n’est heureusement pas totalitaire et accorde des droits à ses citoyens.  Par exemple, elle encadre le processus de décision par le droit de voter selon le jugement individuel pour quiconque se présente comme député ou représentant.  C’est un bénéfice dont nous jouissons et comme tout est sous le regard de Dieu, ce droit nous est accordé par le Seigneur.  Le mépriser, c’est mépriser la liberté que le Seigneur nous accorde au Québec.

Nous avons également le droit d’expression.  Le droit d’émettre notre opinion, en fonction de nos valeurs et de nos opinions – dans la mesure où elle ne diffame pas la réputation d’un quelconque individu.  C’est la démocratie! Ce droit d’expression est important pour nous chrétiens.  Elle nous assure de pouvoir émettre et exprimer la pensée de Dieu dans ce monde embrouillé par son prince, l’individualisme et le matérialisme.  Ce droit d’expression nous est donné par Dieu et nous avons malgré tout le choix de l’utiliser ou non, toujours à condition de le faire en glorifiant notre Seigneur dans ce monde et ne pas ternir sa réputation.

Nous avons le droit ET le devoir de parler…

Mon devoir

Pour bien saisir notre devoir citoyen, en tant que chrétiens, nous devons comprendre que notre raison d’être ici, là où Dieu nous a plantés, c’est de porter du fruit (Jn 15:16), de briller (Phil 2:15), d’annoncer Dieu et l’Évangile dans ce monde (1 Pi 2:9), et même de mettre le mal en lumière par notre bonne conduite (1 Pi 2:12), ou encore par notre dénonciation emplie de douceur et de respect (Prov 24:11-12; 1 Pi 3:15).

De plus, rappelons-nous que nous sommes ici-bas en terre hostile et ennemie à la parole de Dieu : le train de ce monde, le prince de ce monde et les ténèbres de ce monde où le Dieu de ce siècle obscurcit l’intelligence nous démontrent bien que nous sommes derrière les lignes spirituelles, et que le monde entier est sous l’influence du malin… (Eph 2:2-3; Col 1:21; 1 Jn 5:19; 2 Cor 4:4).

Dans ce contexte, Dieu nous parachute dans un Québec laïcisé, dont les valeurs éloignent de plus en plus la société de son créateur.  Notre devoir est-il de laisser passer le train et ne rien faire?  Bien au contraire!  Nous sommes ici pour une raison précise : annoncer l’évangile, la bonne nouvelle, nous sommes des ambassadeurs comme si Dieu parlait au travers nous (2 Cor 5:20).

Nous avons le droit ET le devoir de parler… Notre société moderne nous offre une tribune et des moyens inégalés par le passé, et comme tout pouvoir est la volonté de Dieu, cette tribune n’est pas le cadeau du gouvernement comme tel, mais bien un micro, une caméra et un clavier offerts par le Seigneur afin que nous exprimions au monde qui nous entoure les voies de Dieu.

« Et comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimée dans cette parole de l’Écriture : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! Nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons »  — 2 Corinthiens 4.13

Mon action

En tant qu’étrangers avisés dont la citoyenneté canadienne est un privilège que Dieu nous a confié, informons-nous avec circonspection de toutes les options dont nous bénéficions.  En ce temps d’élections, allons voir les programmes des partis en lice, afin d’exercer individuellement notre droit et notre devoir de vote avec intelligence.

Ensuite, voir si un parti plus qu’un autre rencontre nos valeurs et notre christianisme.  Quel parti contribuera le mieux à notre cause s’il est élu : celle de la propagation de l’Évangile de Jésus-Christ.  Dans ce domaine, ne nous illusionnons pas.  Nous aurons probablement à voter, non pour le meilleur, mais le « moins pire », mais en terrain ennemi, chaque petit pas est une victoire vers le retour de Jésus.

Puis, me soumettre au gouvernement qui sera élu, peu importe lequel.  Afin que nous vivions une vie honnête et juste devant Dieu. Ne laissons pas de prise et d’occasion de médire sur notre compte à ceux qui désirent ternir le christianisme.  Et si j’ai des désaccords, la beauté de notre société est que j’ai toujours le droit de l’exprimer, pourvu que cela se fasse avec respect.

Revendiquer légalement et civilement mes divergences est un droit et un devoir en tant que phare dans ce monde, mais si peu prisé par nombre de chrétiens.  Les tribunes qui nous sont offertes sont innombrables : Médias sociaux, pétitions, lettres ouvertes, communiqués, écrits, vidéo, blogues et j’en passe.  Faire feu de tout bois afin d’en gagner le plus grand nombre à la cause de Jésus (1 Cor 9:22).  Plusieurs groupes divergents au nôtre l’ont compris et influencent jusqu’à avoir leur étendard sur le Parlement.  Qu’attendons-nous pour nous unir et parler, puisque nous avons cru?

Et avant même d’avoir une relation publique, nous avons par-dessus tout le devoir de prier pour nos élus… toujours en vue d’une propagation universelle et le plus puissamment possible du message de l’évangile (1 Tim 2:1-4).  Nous n’avons qu’une fenêtre de temps restreinte dans l’histoire de l’humanité qui nous est allouée.

Aux urnes! Le Seigneur revient bientôt : hâtons le son de la trompette.

About the Author :

Pasteur Blogueur, c'est Michel Vincent, pasteur à Mascouche, près de Montréal, "Des questions et une réponse. Je suis convaincu que la vérité est une personne!"

Related News
  • 6 février 2019. Le plan de Dieu?


    Warning: A non-numeric value encountered in /misc/30/000/122/924/8/user/web/pasteurblogueur.org/wp-content/themes/news/single.php on line 371
  • 30 janvier 2019. Pelleter ma montagne!


    Warning: A non-numeric value encountered in /misc/30/000/122/924/8/user/web/pasteurblogueur.org/wp-content/themes/news/single.php on line 371
  • 16 janvier 2019. Tous dans le même bateau!


    Warning: A non-numeric value encountered in /misc/30/000/122/924/8/user/web/pasteurblogueur.org/wp-content/themes/news/single.php on line 371
  • 7 janvier 2019. Il y a mieux qu’un disciple!


    Warning: A non-numeric value encountered in /misc/30/000/122/924/8/user/web/pasteurblogueur.org/wp-content/themes/news/single.php on line 371