10 000 visites en 2014
22 décembre 2014  //  By:   //  Pensée de la semaine  //  No Comment   //   724 Views

La meilleure façon de récolter, c’est de semer!

Il y a trente ans, j’ai fait une rencontre qui a bouleversé ma vie : Jésus! Je le poursuivais sans savoir qu’il me laissait lui-même des indices, comme les cailloux semés afin de ne pas s’égarer, un fil d’Ariane bien tendu qui m’a conduit a Lui. Dès ce moment j’ai su que ma raison d’être était de plus en plus et de mieux en mieux le connaître afin de le faire connaître. J’ai plongé dans l’évangélisation, dans la prière, dans l’église.

Dès mon enfance, j’aimais lire, je dévorais tout ce qui était relié. J’en lisais même le dictionnaire et les encyclopédies par plaisir. Lorsque mon père m’enrôla dans une équipe de hockey, je trouvai le judicieux moyen de passer le temps perdu sur le banc en apportant dans mon sac d’équipement… des Tintin. Le premier livre que j’ai lu dès la première année du primaire fut une Bible prise sur le volet dans les rayons de la bibliothèque de l’école. Lire c’est découvrir une liberté de penser et une oasis de réflexion dans un univers intérieur connecté à son auteur.

Lorsque j’ai démarré ce blogue, je revenais à mes premières amours : Dieu et les lettres. J’avais à cœur de partager mon intérêt pour l’écrit et transmettre ma passion pour Jésus. Partager un point de vue chrétien sur les questions de la vie. Questions pratiques et philosophiques, le sens de l’être et le comment vivre aujourd’hui la vie chrétienne. Aucune attente, juste la gloire de Dieu et, s’il le jugeait bon, inviter les yeux à plonger dans ces articles.

Je caresse également un rêve avoué : voir un profond réveil éclater ici, dans ma terre natale du Québec. Je désire contribuer et voir ce lumignon que nous sommes, à peine 35 000 chrétiens québécois, s’embraser et allumer la passion pour le Seigneur, ici tout d’abord, puis s’étendre au travers toute la francophonie. J’ai engagé notre église, à Laval-Est, depuis le début de mon ministère il y a une douzaine d’années, à prier pour l’unité et le réveil.

Je ne peux que louer le Seigneur et admettre que seul Lui fait ce que Lui semble bon. 10 000 visiteurs ont passé par Pasteur Blogueur cette année, c’est beaucoup, et c’est peu à la fois.  Ce qui est important, c’est que Dieu a jugé bon d’utiliser ce moyen pour édifier, informer et, je le souhaite, embraser quelques cœurs. Ad Majorum Gloriam Dei était la marque distinctive de Jean-Sébastien Bach. Tout pour sa gloire ultime. Car, au final, c’est tout ce qui compte : La Gloire de Dieu.

L’année qui vient est déjà bien remplie de projets excitants, des projets qui mijotent dans le cœur de l’homme, autant de cailloux semés, mais sans le Seigneur, ils seront caducs, et ne porteront aucun fruit (Prov 19:21Prov 19:21
French: Louis Segond (1910) - SEG

21 Il y a dans le coeur de l`homme beaucoup de projets, Mais c`est le dessein de l`Éternel qui s`accomplit.  

WP-Bible plugin
).

Pasteur Blogueur n’est qu’un caillou dans le dédale de la forêt, un simple brin du fil d’Ariane, un petit panneau qui point vers Sa Parole. Car, au final, c’est elle qui est vivante, qui transforme et qui glorifie le nom du Seigneur! Que l’année qui vient nous emplisse de la gloire de Dieu. Qu’il fasse briller sa lumière sur notre pays!

Ad Majorum Gloriam Dei

About the Author :

Pasteur Blogueur, c'est Michel Vincent, pasteur à Mascouche, près de Montréal, "Des questions et une réponse. Je suis convaincu que la vérité est une personne!"

Related News

Comments are closed.